Articles

Affichage des articles du juin, 2015

Drummondville 2015 : Un abandon forcé

Image
Pierre-Yves, Julien et moi, après la compétition, photo de Linda Chouinard
Après le triathlon de Joliette, voilà que j'augmente progressivement la distance à Drummondville où avait lieu un triathlon olympique. Initialement, je devais participer à une course élite avec sillonnage. Pour l'occasion, j'allais sortir mon vieux vélo de route, ma "bécane", car les vélos de triathlon (contre-la-montre), ne sont pas permis lors des compétitions élites. Malheureusement, la compétition a été annulée étant donné qu'il y avait peu d'inscriptions. Je me demande qui était le plus déçu. Mon vélo, car il manque sa chance de prouver qu'il peut rivaliser avec la nouvelle génération de cadres en carbone et de di2 ou moi, car je manque l'opportunité de prouver que les "athlètes de longue distance" peuvent rivaliser avec les "athlètes de courte distance".

Malgré tout, je me présente à Drummondville samedi pour participer au triathlon olympique group…

Un triathlon sprint ?

Image
Photo du web magazine 10-21-42 km

Eh oui ! Pourquoi ne pas commencer la saison tranquillement avec un triathlon sprint ? C'est la meilleure façon de pratiquer les transitions et d'essayer le nouveau matériel avant les compétitions importantes. À ceux qui débutent en triathlon, lisez bien, je vous raconte les erreurs que j'ai faites et que vous devriez éviter.

La semaine avant le triathlon, je décide de démonter moi-même les câbles de mon nouveau vélo, de couper les gaines et de remettre les câbles (erreur #1). Non seulement je n'ai pas réussi à mettre la moitié d'entre eux, mais l'autre moitié que je croyais avoir réussi étaient mal installés. Alors, 4 jours avant la compétition, je demande l'aide d'un mécanicien que je ne connais pas de m'arranger tout ça (erreur #2).

La veille du triathlon, je vais essayer mon nouveau vélo de triathlon pour la première fois. (erreur #3). Oups, les aérobars sont beaucoup trop basses. "Quelqu'un a des clés t…