Articles

Affichage des articles du 2014

" Trip de passions "

Voilà déjà plus de trois semaines que j'annonçais ma saison de cross-country, laquelle avait commencé de manière positivement inattendue sur le mont Royal. Or, alors que je croyais être sur une belle lancée, il arriva ce qu'il devait arriver : une blessure. Rien de catastrophique, mais assez pour que je dérive. Pour être honnête, ça avait commencé bien avant cette fasciite plantaire, planétaire, plate, certainement pas platonique.

Je suis la première bouche-bée devant ma sédentarité des dernières semaines. Je pourrais vous sortir toutes les excuses des plus traditionnelles :



Je suis une jeune enseignante.Les élèves, c'est pas reposant !Oh la la, il y a du stock dans le programme de science de secondaire 1 ! Le déménagement : peinturer, monter, trouer, poser, déplacer, accrocher, dénicher, etc.Je suis perdue dans cette nouvelle ville (village?). La piscine la plus près est à 20 minutes, sans trafic... Est-ce possible ? 3x 15 min vitesse de demi-marathon, ça te dit, toi ? Ou…

Premier cross-country de la saison !

C'était ce matin, à 10h30, que se tenait le premier cross-country de la saison.

Pour ma part, n'étant plus universitaire, mon objectif n'est malheureusement plus de participer aux championnats canadiens et de vivre l'esprit d'équipe. Cette année, je range mon vélo dans le garde-robe et je me concentre sur la saison de cross-country pour améliorer ma course à pied en vue de la prochaine saison de triathlon. En effet, les filles contre qui je cours peuvent me mettre, présentement,  jusqu'à 10 minutes sur un demi-marathon off the bike. Je dois clairement améliorer ma course. Le vélo aussi, mais le vélo peut attendre deux mois.

Ainsi, ce matin, 6 jours après le demi-Ironman de Muskoka, je cassais la glace sur le terrain de l'Université McGill. Je n'ai fait aucun entrainement d'intensité relative à celle d'un cross-country de 4km. Par contre, j'ai le volume et, surtout, le mental pour me faire mal.

Coach Félix-Antoine, du Rouge et Or, a accepté d…

Enfin, un bon résultat !

Image
*** Désolée, pas de photos :(

Pour faire changement, je vais prendre le temps de faire mes remerciements en premier. Merci à mes coachs, Pierre-Yves et Charles. Merci à l'équipe Merrell-Garneau-Tyr-Polar. Merci au #BSCE, vous savez qui vous êtes. Merci à vous tous qui prenez le temps de m'encourager, de vous informer, de me remonter le moral quand ça ne va pas et de l'amplifier quand ça va bien. Le triathlon, c'est une de mes passions et c'est toujours plus passionnant quand on peut la partager.

Ma saison avait mal commencé en juin avec les demi-Ironman de Eagleman et de Mont-Tremblant où les résultats n'ont pas du tout été à la hauteur des attentes. Ensuite, j'ai été "forcée" de mettre de côté l'entrainement pour me concentrer à l'organisation du triathlon du Lac-Delage. Par contre, après m'être remise de l'événement, j'ai eu la chance de m'entrainer à temps plein pendant 5 semaines avec qu'un objectif en tête, arriver…

Un début de saison difficile

Image
Il y a si longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles et tant de choses à raconter depuis que je pourrais écrire un roman. Comme la lecture n'est plus à la mode, je serai brève.

Demi-Ironman Eagleman
C'était le 8 juin dernier que j'inaugurais la saison 2014 de triathlon longue distance. Nous étions plus d'une vingtaine du Rouge et Or pour l'occasion et, heureusement, car j'ai eu bien besoin du soutien de mes amis avant, pendant et après la compétition.

En quelques mots...  Une natation horrible, un vélo ordinaire et une course catastrophique. Les transitions ont été bonnes :)

Fait cocasse 
Je me suis rentrée un clou dans le pied sur le patio de la maison qu'on avait louée deux jours avant la compétition. Or, bien que très inconfortable, ce n'est pas du tout la raison de ma piètre performance.

Les statistiques Natation : 33:55 (73e)
T1: 1:05
Vélo: 2:39:33 (77e)
T2: 1:11
Couse à pied : 1:37:24 (51e)
20e PRO sur 22
51e femme sur 672
272e participant su…

Le classique printanier - résumé

Image
La légende Ça se passait au Pub U, il y a de cela trois ans, après quelques consommations, quelques amies à la fois triathlètes discutaient de moyens d'agrémenter leurs fins de semaine d'entraînements plus fous que la moyenne. L'une d'entre elles, qui a de la famille à Trois-Rivières, proposa aux autres de descendre à T-R en vélo le dimanche suivant. Or, certaines d'entre elles étaient déjà inscrites au demi-marathon de Lévis qui avait lieu ce même dimanche. Déception. Un silence s'imposa... Puis, c'est à ce moment que " le classique printanier" prit forme. Il fut proposé de réaliser les 21.1km de course à pied en matinée et de parcourir les 115km de vélo après le dîner. Dimanche dernier, avait lieu la troisième édition.

Pour une première fois cette année, j'ai relevé le défi d'accomplir "le classique printanier" dans son ensemble.

Demi-marathon de Lévis J'étais déchirée entre l'objectif de performance et la réalité quan…

Pénurie d'heures

Image
Lors d'une de mes nombreuses pauses d'études, j'ai perdu mon temps à faire ce test de personnalité sur www.talenttoday.com, lequel nous fait prendre connaissance de notre personnalité et de nos motivations au travail. Sans surprise, il en ressort, entre autres, que je suis motivée par les "missions variées", que "j'aime m'investir au sein des organisations" et que j'attache de l'importance "à entretenir mon réseau". Or, en cette fin de session universitaire, cette personnalité me joue des tours...

Enseignante à temps plein
Deux cours universitaires
S'entrainer pour un demi-Ironman
Organiser un triathlon d'envergure nationale
Entretenir mon réseau (faire des activités sociales... GENRE)
...
Il manque d'heures dans une journée
...
La température est particulièrement non accommodante cette année
...
Oui, je perds mon temps en écrivant sur ce blogue

***

Initialement, je devais courir le demi-marathon de Montréal aujourd…

Prof à temps plein, athlète à temps partiel... les priorités ont changé !

J'en ai ris tout au long de mes études universitaires : les priorités. Pour moi, étudiante-athlète du Rouge et Or, la priorité numéro était l'entrainement. "Si les études nuisent à l'entrainement, lâche les études", disait-on en rigolant. En réalité, je ne rigolais pas tant, puisque je l'appliquais. Combien de cours ai-je manqués parce que j'avais un entrainement clé de natation ou parce que j'allais en camp d'entrainements ? Après l'entrainement, venait le travail. Le travail était tout simplement une nécessité pour pouvoir continuer mon sport. Sans le travail, je ne pouvais pas m'entrainer et comme s'entrainer était la priorité numéro un... Vous comprenez ! Finalement, à temps perdu, souvent les dimanches, il y avait les études. Oh là, comprenez-moi bien ici, les études étaient une priorité. Or, un peu moins que l'étaient l'entrainement ou le travail, mais beaucoup plus que celles de veiller, de fumer, de rien faire de la jou…

Retour sur les réalisations de 2013

Image
31 décembre 2012
Je manque mon vol pour la Floride. Toute une péripétie pour commencer l'année. Je vois les feux d'artifices du nouvel an du haut des airs. 
31déc-14 janvier 
Petit camp d'entrainement à Fort Lauderdale. Plus de 1000km de vélo pour débuter l'année en bonnes jambes. 
28 février
Départ pour un camp d'entrainement de trois semaines à Clermont en Floride. 
14 avril
Je réalise mon meilleur temps sur 5km sur route en 17:49 au 5km Prédiction.
28 avril 
Demi-marathon Scotia Bank de Montréal où je réalise un temps de 1:25:12, soit un PB d'environ 2min30. Une classique printanière que je ne risque pas de manquer en 2014. Objectif public ? Sous les 1:23:30 Objectif secret ? :) 
31 mai
Officiellement bachelière en enseignement des mathématiques au secondaire. 
8 juin

Le triathlon sprint de Mont-Tremblant devient un duathlon sprint dû à la température. Malgré une vilaine blessure au mollet, je termine première en 1:02:16. 
23 juin

Je participe à mon premier…