Articles

Affichage des articles du 2011

"Champion dans la tête" de François Ducasse

Image
"Champion dans la tête" nous dit que tout le monde peut vivre des succès dans la vie. Or, pourquoi certains en vivent plus ou des plus grands que d'autres ? Selon François Ducasse, il y a 36 possibilités (voir à la toute fin du message). Je vous partage les paroles qui m'ont marquées. Je sais qu'elles sont nombreuses, mais je pense que ça vaut la peine que vous preniez le temps de les lire. Sachez qu'elles s'appliquent à n'importe qui, athlète ou non.

Bonne lecture !

Marquer un progrès, c’est comprendre une erreur

Le chemin le plus difficile est toujours plus excitant et plus payant que celui qui est évident et que tout le monde prend

Pense au jeu, pas à l’enjeu !

Que me soit donnée la force d’accepter les choses que je ne peux changer, le courage de changer celles que je peux changer, et la sagesse de distinguer les premières des secondes (Marc Aurèle)(p.74)

Désormais tout est présenté comme accessible à tout le monde. Cette prospérité apparente peut provo…

Le sapin de Noël

Image
Vendredi soir, je montais le sapin de Noël de Martine tout en écoutant (et chantant) de la musique de Noël. Quel simple bonheur ! Je pense que les photos parlent toute seule...




En passant, le film The American est EXCESSIVEMENT plate.

Mon souhait au Père Noël

Image
Robert n'a pas pris une belle photo, mais comme ça faisait longtemps que je n'avais pas eu la chance de m'asseoir sur les genoux du Père Noël, je l'aime bien quand même.

Je ne demande qu'une chose au Père Noël cette année : la guérison.

J'ai été très très très sage et plusieurs peuvent en témoigner, alors il est légitime que mon vœu se réalise.

Encore une fois, quelle belle soirée en compagnie de la grande famille du triathlon Rouge et Or.

Souper de triathloniennes

Image
Ça faisait quelques semaines qu'on voulait souligner la marathon d'études d'Eugé qui s'est terminé par son BNED, mais ce n'est jamais facile de rassembler tout le monde.

Hier soir, nous étions 13 triathloniennes autour d'une table riche de sushis maisons et de Viiiino.

Sachez que plusieurs étaient absentes ... fin de session oblige... Enfin, qui a dit qu'il n'y a pas encore beaucoup de femmes qui font du triathlon ?? Ce n'est pas la réalité du club Rouge et Or.

Merci Eugène et aux organisatrices :) Quelle belle soirée colorée !



Un mot aux concernées : chinois ;)

Message aux compagnies de vélo

Chères compagnies de vélo,

Je suis une jeune triathlète qui se procure un nouveau vélo, un vélo de triathlon plus précisément. Je vous ai tous, ou presque, analysées. Certains d'entre vous abusez vraiment en terme de coûts comme Specialized. D'autres, vos vélos "abordables" sont encore trop lourds comme Felt. Il y en a qui sont pas mal plus beaux que d'autres comme Speed Concept. Or, vous avez tous un point commun qui m'agace au plus haut point : tous vos vélos de TT XSmall viennent avec des roues 650c. Je veux bien croire que c'est plus aérodynamique quand on est une petite personne, mais si j'ai une crevaison ou que je brise la jante (j'habite au Québec, quand même...), il n'y a PERSONNE qui peut me DÉMERDER !

Alors, mon point est le suivant. Faites donc des vélos XSmall avec des roues 700c même si c'est un peu moins aérodynamiques qu'avec des roues 650c.

Finalement, Trek, avec son Speed Concept, me permet de trouver un vélo avec des…

I Believe I Can Fly

C'est Whitfield qui l'a partagé sur son site WHAT MY PHONE SAW. J'ai eu la même réaction que lui : WOW ! Je ne peux pas m'empêcher de vous le partager. Puis, si jamais vous êtes en manque d'inspiration d'endroits à explorer sur la planète, ça donne de très bonnes idées.

Bonne journée et Believe You Can Fly :)

I Believe I can Fly ( flight of the frenchies). Trailer from sebastien montaz-rosset on Vimeo.

Une Belle Gueule comme je l'aime

Image
Le mardi, c'est la journée où je m'accote en vélo (stationnaire) avec coach Félix qui prend un malin plaisir à souffrir, à me faire souffrir. Aujourd'hui, c'était pire que jamais (pour l'instant...).
3x(5x3min R1min)R3min où les 3min sont z3 (1min@70rpm, 1min@95rpm, 1min@110rpm)
5min de course à pied sur la piste à un bon petit rythme
45min de course à pied dehors avec Francine (un joyeux hasard)Enfin, pour me récompenser de ce bon travail et afin de me motiver tranquillement à étudier toute la soirée/nuit, je me suis servie une Belle Gueule comme je l'aime.

P.S. Puuuuu faim après ça !!

Back on track !

Back on track, il n'y a pas de meilleures expressions aujourd'hui, puisque ce soir j'ai fait un entrainement sur la piste intérieur d'athlétisme. Bon, c'était loin d'être difficile et je n'ai surtout pas poussé la note:

2000m @90% en 8:05
6min de repos
2x(4x200m @100%) en 41sec

Comme ça fait seulement une semaine que je peux courir en continu, je suis satisfaite. C'est chouette courir sans aucune pression de performance. Je ne dis pas que je n'aime pas qu'on m'en mette. C'est juste que normalement, je m'en mets moi-même, alors que présentement je suis consciente que j'ai une longue pente à remonter et que ça prend du temps. Si il y a une chose que la blessure m'aura permis de développer cet été, c'est bien la patience.

***

C'est la relâche !!! Qui dit relâche dit HOME. J'ai tellement hâte d'aller passer du temps à la maison et, entre autres, d'aller courir avec mon frère (ça, c'est pas normal) et mon petit c…

Gala triathlon 2011

Image
C'est rendu une tradition et c'est toujours un réel plaisir d'organiser en compagnie d'Eugé et de Francis les évènements sociaux du club de triathlon. Pour le gala annuel de samedi soir, on a sollicité de l'aide auprès de Martine, Francine, Pamela, Marie et Élise afin de hausser la qualité de l'évènement. Je les remercie encore. Je remercie aussi Stéphanie, la barmaid, qui nous a permis de se libérer de la tâche de contrôler l'abus des gars comme Victor.

Je pense que la soirée était somme toute une belle réussite. La nourriture était bonne, les jeux amusants, les nouveaux se sont bien intégrés et les anciens les ont bien accueillis. L'animatrice, elle, je ne sais pas trop. C'était bizarre, elle portait une robe ! En voulant ajouter trop d'adjectifs, elle laissait échapper de drôles de lapsus. En tout cas, c'était clair qu'elle était dévouée. Voici un petit vidéo de la soirée gracieuseté de Jérôme.



Oups, je ne m'attendais pas du tout à …

Action de grâce

Image
Que tout le monde s'exclame : Quelle belle journée de l'Action de grâce !!

Au menu de la journée...
En entrée, un entrainement de natation (24x75m avec des changements de vitesse)
Comme deuxième entrée, afin de nous réchauffer un peu, un jog de 30min fractionné (Yeah ! Pas de bobos ! )
Enfin, le repas principal, un pique-nique au sommet de Stoneham.
Le tout en compagnie de ma famille de Québec: le club de triathlon, dont maman Martine (cuisto des galettes aux bleuets), tante Francine (cuisto des brownies santé) et demi-soeur(frère) Eugène (récemment 5e championne du monde du club de cross-country ulaval)

Comme dessert, j'ai fait un peu d'études tout en mangeant de la crème glacée aux fraises Coaticook.

***

À défaut d'avoir manqué le repas de l'action de grâce avec ma "vraie" famille, j'ai acheté un ÉNORME dindon et voilà que je le sors tout juste du four.

Oufff, je suis morte, mais je dois aller le dépecer avant de me coucher. Plein de bons lunchs en …

Démon de la maladresse

Image
T'sais, il y a des journées qu'on se lève avec un petit démon qui va tout faire pour rendre la vie difficile. Aujourd'hui, dans mon histoire, c'était le démon de la maladresse.

Ça fait combien de temps que je travaille au resto ? Quelques mois déjà. Eh bien, dans les deux derniers jours, j'ai cassé deux assiettes et une tasse alors que je n'avais toujours rien cassé avant. Toute la journée, j'ai accumulé les petites maladresses comme renverser les couverts sales sur le client, m'étouffer en buvant de l'eau au point de devoir passer la serpillère (Je prenais une grossssse gorgée. Puisqu'on prend peu de temps pour boire, je maximise...), commander une salade de saumon fumé au lieu d'une de saumon grillé, etc. Mais la pire, celle que tu ne veux surtout pas que ta boss apprenne, celle qui va t'empêcher de dormir... égarer ton fonds de caisse et tes pourboires de la journée. Après une bonne heure de panique à fouiller mon sac au point d'es…

Hommage aux balles de tennis

Je voulais juste prendre quelques minutes pour faire un hommage aux balles de tennis parce que grâce à elles (aussi à Christine), ma deuxième tentative de retour à la course à pied se passe bien. Petites et pas cher, les balles de tennis sont facilement accessibles lorsqu'on a besoin de traitements de massothérapie quotidiennement.

Tant qu'à y être, je leur rends aussi hommage pour leur qualité de dessous-de-pattes-de-chaise silencieux que je risque d'apprécier davantage dans quelques années.

Ah puis, ce n'est pas tout, je leur rends aussi hommage pour avoir participer à la création de l'un des sports les plus complets, le tennis.

Soulagée

Ce matin, j'ai eu droit à une première épidurale. Non, je n'ai pas soudainement découvert que j'étais enceinte comme dans l'émission Enceinte...sans le savoir à Canal Vie. Je me faisais faire une épidurale entre les vertèbres L4 et L5, soit là où est mon hernie discale. Après une fin de semaine de rechute, le rendez-vous arrivait au bon moment.

Rapidement, pour ceux qui ne le savent pas, le médecin m'injecte de la cortisone avec une seringue dont l'aiguille est de moyenne taille disons (oui, j'ai regardé parce que j'étais curieuse de savoir). Certaines épidurales se font avec une caméra, mais ce n'était pas mon cas, puisque je ne suis pas obèse et que l'emplacement de mon hernie n'en nécessite pas. J'étais couchée sur le côté en position fœtale, la gentille infirmière devant moi comme soutien (l'infirmière était géniale). Dans mon cas, c'est un résident, supervisé par le médecin, qui effectuait l'infiltration. Il a cherché le …

Ce soir, je suis un légume

Dans la nuit de vendredi à samedi, je pense que j'ai rêvé que je jouais au rugby, de sorte que j'ai dû me faire solidement plaqué au point que je me suis réveillée en criant de douleur. En réalité, je n'ai aucune idée quel mouvement j'ai effectué, mais je suis pas mal certaine que je me suis ENCORE déplacée le bassin.

Le nerf sciatique coincé à cause d'une hernie discale, je vous le dis, ça fait mal. Le bassin solidement déplacé, je vous le dit, ça fait encore plus mal. Alors, les deux ensembles, ça donne des sueurs froides de douleur. En revenant de travailler hier soir, j'étais complètement découragée. Je me retrouve dans le GENRE de trou noir duquel tu as l'impression que tu ne sortiras jamais, t'sais que je ne pourrai jamais recommencer à courir. Enfin, j'ai réussi à me replacer un peu le bassin par moi-même, mais j'avais une autre longue journée de travail aujourd'hui, ce qui fait que ce soir, je me retrouve dans la même situation que la…

Encore de la nouveauté

Je vais ajouter la page "Rat de bibliothèque" tranquillement (même si je devrais peut-être commencé par finaliser les deux autres que j'ai créé...) En tout cas, j'espère qu'il n'y a pas de limites de pages sur un blogue parce que j'ai l'impression que le mien risque de grandir beaucoup dans l'avenir... FAILED ! Je viens de lire que je ne peux pas ajouter plus de 10 pages. Zut ! Ça vient de détruire tout ce que j'avais visualisé. À suivre...

Entre-temps, ne vous étonnez pas de voir des trucs bizarres apparaître. C'est tellement du niaisage le code html. Enfin, mon objectif est de régler les trois nouvelles pages d'ici Noël.

Nouvelle image de bienvenue... Je ne suis pas dessus (j'aurais dû l'être ). Je la trouve simplement belle.

Une personnalité de type A

Une collègue de travail suit présentement un cours de psychologie relié au milieu de travail. La théorie fait la différence entre deux grandes personnalités : celle de type A et celle de type B. Elle lisait donc ses notes lorsque je suis tombée sur la description de la personnalité de type A, c'est-à-dire la mienne. J'y ai reconnu aussi beaucoup d'autres triathlètes ;)

Les gens de type A ont une forte tendance à la compétition(le Rouge et Or vise l'excellence...)et sont reconnus, dans les extrêmes, comme étant colériques, voire même hostiles. Ils ont de plus un sens de l'urgence qui ne laisse aucun répit; ils sont constamment pressés(Bah quoi ? Je ne tolère juste pas le retard...). Ce sont des individus extrêmement ambitieux(Un jour, j'aurai fait le tour du monde, j'aurai gagné mon groupe d'âge à Kona, je serai aisée, heureuse et aurai une belle petite famille... haha), perfectionnistes (C'est pourquoi je ne suis pas toujours agréable dans les travau…

Périple culinaire #3 : sauce à spag

Image
Vous devez bien vous demander où sont les périples culinaires #1 et #2. C'est que j'en n'avais pas parlé.



La première fois, c'était il y a à peu près un an. Eugé et moi étions allés un samedi matin pluvieux cueillir des pommes avec lesquelles on a fait, si je me souviens bien, deux grandes croustades, environ 4 grandes tartes et 8 petites tartes. Comme la saison des pommes est commencée, on risque de s'y remettre bientôt !!



Le deuxième périple culinaire, c'était il n'y a pas si longtemps. Après le triathlon de Québec, il nous est resté deux caisses de bananes qu'on avait immédiatement congelé. Quelques semaines plus tard, Eugé et moi en avons ressortis pour faire des muffins aux bananes. On a fait 4 recettes qu'on a partagé avec le club un jeudi matin après l'entrainement de natation.



Enfin, ce soir, c'était la sauce à spag à maman. Pas une, mais deux recettes ! Imaginez le nombre de conserves que ça fait...





À partir du moment où nous avons m…

Post-training tutorial

Mardi soir, l'entrainement de vélo a été plus long que prévu. Je suis arrivée chez moi vers 8h et j'avais faim, comme l'automne dernier, les mercredi soirs après l'entrainement de cross-country. Dans ces moments-là, ça te tente pas de perdre ton temps à faire à manger. Alors, je me fais des oeufs sur une toast. De plus, est-ce qu'il y a quelque chose de plus désagréable que de manger encore tout crotté de l'entrainement ?! C'est pourquoi je prends ma douche en même temps de préparer mon post-training diner. J'ai été inspirée par le vidéo de Sarah-Anne sur la transition en duathlon et donc voilà un petit vidéo dans lequel vous pouvez voir toutes les étapes qui me permettent de rentrer chez nous, faire des oeufs sur une toast et prendre ma douche en 8min. J'ai toujours été réputée pour mon efficacité...



À venir, le vidéo en meilleur qualité.



Note: Les filles avec les cheveux longs, si vous voulez l'expérimenter, je vous conseille de mettre le feu m…

Jack le dit !

Image
C'est triste que ce soit pour cette raison, mais c'est beau de voir le Canada autant uni. Dans le fond, c'est ce que Jack voulait. Ce fut la dernière mission qu'il aura accomplie. Dommage que ça ne dure pas.



Ses dernières paroles sont inspirantes. Si seulement tout le monde pouvait penser comme ça, ce serait si simple, la vie. Je le dit souvent qu'il faut rester optimiste. Maintenant que Jack le dit, soyez-le ! (T'sais Jack, ça ressemble à "Jean dit", le jeu là...)



Mes amis, l'amour est cent fois meilleur que la haine. L'espoir est meilleur que la peur. L'optimisme est meilleur que le désespoir. Alors aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde.



JOIE !

Image
J'essaie de me souvenir la dernière fois que j'ai eu des larmes de joie...



Je me souviens d'un cross-country à Laval où j'étais tellement contente de ma course que je l'ai terminé en sautant (j'ai vraiment sauté !) dans les bras de mon coach et en pleurant de joie.



Il y a aussi presque toutes les fois où j'ai parlé à ma tante qui habite en France (je lui parle très peu souvent).



Je me souviens du Noël que j'ai passé en Nouvelle-Zélande. J'avais appelé ma famille le soir du 24 décembre. Ce Noël là, en plus, la petite famille française était au Québec. J'avais eu de la difficulté à parler !



Encore en Nouvelle-Zélande, lorsque avant de partir, ma famille d'accueil m'a offert un cheval de course en bronze. Il est juste trop beau. Cette fois-là, à l'aéroport, j'ai aussi pleuré comme une madeleine parce que je quittais un monde, une famille, des amis, un pays, une vie que j'aimais.



Je me souviens de mon retour de la Nouvelle-Zéland…

Bonnes intentions

Image
J'avais l'intention de me lever à 4am demain matin pour aller nager au Lac Beauport avant de commencer à travailler à 9h. Ils annoncent 90% de risque d'orages. C'est bon, j'ai compris, je vais faire du maudit ménage... En suivant le live timing de la coupe du monde de Hongrie, bien sûr.



Si je suis sage, j'espère que je serai récompensée par un rayon de soleil en soirée parce qu'on a prévu un BBQ chez Eugé incluant une virée au Chocolat Favoris.





Allez voir le film québécois Starbuck ! Je ne suis pas du tout une fan des productions québécoises, que je trouve souvent trop vulgaires, mais celui-là, en est un qui vaut la peine de dépenser 14$ (5$ au Clap pour les étudiants). Rapidement, c'est l'histoire d'un taré qui a vendu son sperme à plusieurs reprises à une clinique de fertilisation. Plusieurs années plus tard, il apprend qu'il est le père biologique de 533 enfants dont une centaine forme un recours collectif pour connaître son identité.

Semaine lâche

L'avantage quand tu es blessé au point de ne pas pouvoir faire de compétition, c'est que tu te sens moins mal d'être lâche. Normalement, manquer ne serait-ce qu'un seul entrainement me fait mal au coeur. Cet été, j'ai un pincement au coeur au moment de prendre la décision, puis je suis heureuse de profiter du nombre d'heures supplémentaires de sommeil ou de repos.



Cette semaine, j'ai peut-être un peu trop abusée de cet état serein de lâcheté. Je suis certaine que certains d'entre vous comprendront... je regardais la dernière saison de Prison Break que je viens tout juste de terminer, les larmes aux yeux et un peu nostalgique, comme à la fin de toute série télévisée. Maintenant, comme après Gossip Girl et 90210, je dois faire une cure pour guérir cette dépendance à Prison Break qui m'a envahie cette semaine. Quoi de mieux que l'entrainement ! D'ailleurs, ce soir, je vois le physio et je suis très optimiste quant à mon retour à la course à pie…

Chronique Cinéma

Image
Ça fait trop longtemps que je n'ai pas fait de critiques de film, alors je me lance. Au programme : HP7 2e partie, Les femmes du 6e étage, L'arbre de la vie, Le sens de l'humour et Tous les soleils.

J'étais en 6e année quand ma tante m'a offert pour Noël le premier roman du célèbre Harry Potter. À ce moment-là, je ne lisais plus parce que "c'était pas cool de lire". En voyant en plus la grosseur du roman, je croyais que c'était impossible que je m'y remette. Finalement, vers la fin de l'année scolaire, pour je ne sais quelles raisons, j'ai décidé de l'entamer. Depuis, je n'ai plus arrêté de lire. Les HP, je les ai tous lus à plusieurs reprises en anglais, en français et même le premier en espagnol. Bref, j'ai grandi avec HP. Après la lecture du dernier tome, j'étais évidemment déçue que la saga se termine, mais il restait les films pour me faire revivre la magie des livres. Aujourd'hui, c'est donc avec un peu de…

Getting better every day

Ça va mieux !! Sérieux, vraiment mieux !! Je peux officiellement recommencer à faire du vélo. Je peux aller prendre des marches rapides et allonger mes foulées. J'ai même osé demander au physio s'il pensait que j'allais pouvoir recourir bientôt à ce rythme-là... Il a dit qu'il y a de bonnes chances et que j'allais peut-être pouvoir faire une apparition aux cross. YEAH ! J'en veux d'autres bonnes nouvelles :)

La natation s'améliore. À nager minimum 6 fois par semaine, j'espérais ! Je suis même prête à me taper le voyage en vélo à 6h du matin jusqu'au Lac Beauport pour nager. Crinquée ? Non ! Juste passionnée.

Je ne me souviens pas de l'avoir mentionné sur mon blog, mais depuis quelques mois, j'utilise le site http://www.beginnertriathlete.com comme journal d'entrainement. C'est la première fois que je suis aussi assidue. C'est vraiment bien fait !

***

Le triathlon de Québec la fin de semaine passée... une réussite !! Il reste ple…

Welcome back MOTIVATION :)

J'ai perdu la notion du temps. C'est toujours le cas l'été. Je ne compte pas le nombre de semaines qu'il reste avant la semaine de relâche, puisque j'en n'ai pas. Je ne compte pas le nombre de jours avant le prochain examen ni le nombre de semaines avant la fin de la session. De plus, particulièrement cet été, je ne compte pas le nombre de jours avant la prochaine compétition, puisque j'en n'ai pas. Tout ça pour dire que j'ai perdu la notion du temps. J'y vais un jour à la fois.

Je sais que je nage, nage et nage encore depuis un bon bout déjà. Chaque jour, j'harcèle coach Francis pour avoir un set ou deux de natation le lendemain (Merci Francis !). J'arrange le tout selon mon horaire de travail assez variable. La routine.

Au début de la semaine dernière, je commençais à perdre l'intérêt pour cette routine. Avec le festival d'été, c'est un peu décourageant de continuer malgré les festivités la même routine.

Or, vendredi matin,…

21h09, vendredi 8 juillet 2011

Image
Le médecin a dit de me concentrer sur la natation. Moi, j'écoute toujours les médecins... Aujourd'hui, deux entrainements de 3700m et 3900m de natation, quelques minutes de vélo boulot incluant l'humiliation de l'été sur Boul.René Lévesque (note à moi-même, ne plus rouler sans mes souliers à clip sur mon vélo de route), une séance de stabilisation au gym et un rendez-vous chez le physio. Quoi ?! Bahh, je travaillais juste 5h aujourd'hui. Il faut bien en profiter !

Bref, ce soir, à 21h09, après avoir fait la vaisselle de la semaine, changer mes pneus sur mon vélo de touriste, fait le ménage de la chambre, fait le lavage et préparer mon lunch pour demain, je regarde mon agenda et je me rappelle que j'ai un examen de climatologie la fin de semaine prochaine. Ummmm... Maintenant, toujours dans mon agenda, je regarde mon horaire de travail et d'entrainement et je me demande bien quand est-ce que je pourrai étudier (parce que, oui, le triathlon, c'est-à-dire …

FML 2

Ce matin, j'avais rendez-vous avec un orthopédiste à 9h sur le boul. Lebourgneuf. Je me grouille pour aller nager à Sillery à 7h, je coupe l'entrainement, je me tape un 30min de vélo urbain hautement dangereux (j'ai passé à 2cm de me faire solidement frappé) pour enfin officiellement mettre les pieds dans le bureau du médecin à 10h50. La fille là, elle n'était pas contente du tout. D'autant plus que j'avais dit à ma boss à la banque je devrais être là à 11h au lieu de 9h.

Le pire dans tout ça, c'est que le médecin ne m'a rien dit de plus. Il a juste confirmé que j'avais une hernie et que ce serait préférable de faire l'infiltration de cortisone, puisque ça ne s'améliore pas.

- Quand est-ce que je vais pouvoir recommencer à courir?
- Je pense que tu devrais continuer à te concentrer sur la natation.
- Oui, mais je veux savoir quand est-ce que je pourrai recommencer à courir.
- Ton hernie, c'est comme un morceau de jello qui se retrouve dans …

Mon foutu pas pire sourire

Ishhh que j'en avais arraché à travailler comme serveuse pour mon oncle en France. Je m'en souviens comme si c'était hier.

Apprendre tous les apéritifs français, les vins, et les plats et leur description beaucoup trop compliqués, comment servir le vin avec le liteau - oups, comment ouvrir une bouteille de vin rapidement, d'abord - servir à droite, desservir à gauche, dame d'abord, l'homme goûte le vin, apporter un plateau de 20 coupes de champagne sans les casser - failed beautifuly once, haha -, écrire la commande lisiblement et de manière précise pour que les cuistos comprennent, crier la commande, annoncer les entrées, les plats et les desserts, calculer le temps de la cuisson des desserts en fonction de la vitesse à laquelle mange le client,... Je n'oublierai JAMAIS le jour où nous étions que le chef en cuisine et moi comme serveuse, un midi, et que nous avons du servir 60 couverts. Qu'est-ce que tu fais dans ce temps là ? N'importe quoi !! Les…

Quand on veut, on peut... ou presque !

Image
Samedi dernier, c'était le triathlon de Drummondville. En tant que membre du club, que partenaire d'entrainement et qu'amie, j'ai, malgré l'anxiété, décidé d'aller encourager mes collègues à s'accoter. Avec les joues enflées, la bouche raquée, des pilules en quantité industrielle et du Ensure, j'ai trouvé le moyen de dégager quand même pas mal d'énergie, surtout pendant la course élite. Euhh, m'avez-vous entendu à la course à pied ? D'ailleurs, je vous félicite tous encore une fois, c'était clair que l'effort était là pour tout le monde. Un BRAVO spécial à ceux qui faisaient leur premier triathlon.

Le psychologue sportif (!) disait que les drogués (et donc les athlètes) avaient tendance après un gros high à avoir un gros down. C'était mon cas samedi. Après avoir tout donné à les encourager, j'ai réalisé à quel point j'aime le triathlon, j'aime la compétition, j'aime m'entrainer et que le tout me manque. Pas f…

Transformation extrême

Image
Pour mon anniversaire, les assurances de mes parents m'ont offert de me faire arracher mes dents de sagesse. J'avais entendu toutes sortes d'histoires d'horreur, mais j'étais optimiste. Finalement, mes joues ne sont pas trop enflées, je parle normalement et je mange des smoothies. Par contre, j'ai appris, hier soir, alors que j'étais au ciné avec Eugé, que les pilules contre la douleur ne se digèrent pas très bien. À partir de maintenant, je vais m'en tenir aux Advils.

En passant, on est allées voir Belle Épine, une film français. On voulait aller au Clap et on n'avait pas beaucoup de choix... Bref, c'est pas le pire film que j'ai vu, mais ça valait pas la peine d'être vu. Vraiment, n'allez pas le voir.

Dimanche dernier, je suis allée voir Midnight in Paris. Ça, ça vaut la peine d'être vu. Or, je ne le conseille pas à tout le monde. Il y a beaucoup de références culturelles, ce qui pourrait devenir tannant lorsqu'on ne les re…

Gossip Girl Soundtrack

Image
Je viens de me rendre compte qu'on peut ressortir quelque chose de constructif des Gossip Girls. En effet, j'ai trouvé sur Internet la collection musicale complète de la dernière saison de Gossip Girl et il y avait beaucoup d'artistes que je ne connaissais pas du tout ou encore dont je connaissais seulement un de leurs hits. Ainsi, en cette journée pluvieuse, j'ai agréablement enrichi ma bibliothèque Itunes. Voici mes préférés...

Adele

Alexi Murdoch

Robyn

Oh Land

Badly Drawn Boy

I love Montreal

Une fin de semaine sans travailler, ça n'a pas de prix. Alors, la fin de semaine passée, j'en ai profité pour descendre à la maison, en banlieue de Montréal.

Départ à 6h de Québec. Tant qu'à se lever tôt, pourquoi ne pas en profiter pour regarder les frères Brownlee survoler le Triathlon World Championship à Madrid. Ensuite, question de partir la journée du bon pied, une petite marche de 40minutes en direction du point de départ avec Amigo Express pour Montréal.

Arrivée à la maison, en bonne sportive de salon que je suis je ne manque pas de regarder la chinoise s'offrir son premier Grand Chelem à Roland-Garros sur la télé HD. Ça fait changement de mon écran Dell de 15 pouces.

Ensuite, un petit tour en plein centre-ville pour un rendez-vous gracieuseté des bons d'achats I Love MTL. C'est vrai que j'aime conduire, perdre mon temps en voiture toute seule avec la musique dans le tapis, mais dans le trafic montréalais, c'est moins agréable. La prochaine fois…

Fou rire au travail

Il faisait beau aujourd'hui, alors il n'y avait pas un foutu chat à la banque. Je ne savais plus quoi lire sur Internet. Puis, j'ai trouvé le moyen, grâce à Netvibes, de lire mes blogues qui sont normalement bloqués. Durant un des nombreux temps morts, j'ai lu le dernier article de Kyla Coates, ce qui m'a valu un fou rire interminable comme je sais si bien les faire.

Donc, triathlète ou non, je vous suggère de le lire. Bon, c'est en anglais, mais ça vaut la peine de vous forcer. Je suis certain que certains d'entre vous allez vous reconnaître dans son petit récit. Au pire,non-triathlètes, lisez juste le premier paragraphe.

http://kylacoates.blogspot.com/2011/05/goals.html

Mozart

Image
Il y a un nouveau petit monstre chez mes parents : Mozart.


En passant, ce n'est pas moi qui ai choisi le nom suite à la lecture du roman d'Éric-Emmanuel Schmitt. Je n'ai pas du tout contribué ! Or, je ne vous cacherai pas que j'aime le choix de mes parents même si c'est toujours aussi peu original que Caroline.

Enfin, j'avoue, je n'ai pas pu m'empêcher de courir un peu après le petit Mozart, sur le terrain de soccer du parc Des chênes, avec le gazon qui lui arrivait au museau. J'assumerai les conséquences demain.

***

Euhhh, quelqu'un peut-il bien m'expliquer comment on peut se lever un matin et ne plus avoir de voix ?! C'est vraiment un mystère de la vie. Mystère que je vis présentement.

Du fast food de qualité

Yummmy.

Hier soir, j'avais soif de lecture. J'ai donc entrepris Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt (encore lui !! Habituez-vous, vous allez l'entendre souvent). Un tout petit roman de 119 pages. Or, ce fameux tout petit roman ne m'a pas seulement rassasié, il m'a enivré. Pendant 50 minutes (parce que oui, oui, ça ne prend pas plus que 50 minutes à lire), avec le dernier cd de Pascale Picard en background, c'était un délice. Je n'avais même pas pris la peine de lire la quatrième de couverture... tant mieux !

Pour les quelques malheureux curieux qui ne commenceront jamais un livre si le peu qu'ils connaissent de l'histoire ne les intéresse pas, c'est l'histoire d'un tout jeune garçon qui vit à l'hôpital et qui réalise qu'il va bientôt mourir.

***

Aujourd'hui, durant mon heure de diner à la banque, je suis allée lire L'étranger d'Albert Camus au Van Houtte. J'y ai rencontré un vieux monsieur fort intéressant…

Life of Sedentary

En moyenne, les canadiens passent plus de 15h par semaine à regarder la télévision. En moyenne, j'en passe 45min par semaine, soit pour regarder la dernière émission de Grey's Anatomy. Or, la semaine dernière, j'ai prouvé que j'étais capable d'être à la hauteur des canadiens moyens. En 10 jours, j'ai regardé les 4 saisons de Gossip Girl. Pour les matheux, c'est environ 90 épisodes d'environ 41min. Donc...

90 x 41 = 3690 min au total de télé en 10 jours
3690 / 60 = 61,5 h de télé en 10 jours
61,5 x 0,7 = 43,03 h de télé par semaine
Je suis fière de moi. C'est mon PB (Personnal Best, meilleure performance).

Maintenant que j'ai terminé Gossip Girl, plusieurs m'ont proposé de regarder d'autres télé-séries comme OTH, Private Practice, Dexter, Off the Map, 90210, etc. J'apprécie l'intérêt que vous portez à ma culture télévisuelle, mais je préfère diversifier ma culture. En fait, je me suis promis de lire au moins 5 livres avant de me lance…

Sèche tes pleurs

C'était la bonne décision à prendre. Plusieurs me le disaient depuis le début, mais j'étais obstinée, têtue, orgueilleuse, déterminée et persévérante. Or, le corps a ses limites. Maintenant que la décision est officiellement prise et que j'aie pleuré toutes les larmes de mon corps, my smile is back.

Alors, pour vous, cette semaine, j'ai regardé deux saisons de Gossip girl et bien entrepris la troisième. Puis, je suis en train de lire La Montagne de minuit de Jean-Maris Blas de Roblès. J'ai aussi loué Life of Pi de Yann Martel que je devrais entreprendre dès demain.

Gossip Girl

What money can buy ? Everything, but love. Je pense qu'il n'y a pas de meilleure façon de résumer cette télé-série américaine définitivement réservée aux filles.

La Montagne de minuit

Je ne l'ai pas encore terminé, mais c'est un petit livre tout à fait curieux. Simple, mais surtout loin d'être cliché, ce livre raconte l'histoire d'un vieux gardien solitaire qui rêvait d…

FML

Un long hiver à m'entrainer pour finalement mettre un X sur ma saison de triathlon. JOY !

Seriously.... FML

Blog ou blogue

Apparemment, je n'avais pas à avoir honte d'écrire des fois BLOGUES et d'autres fois BLOGS, puisque les deux sont acceptés dans le dictionnaire de la langue française.

Caro 1 vs Shame 4

Shame on me !

Ça fait plus d'un an que je tiens un BLOG, puis je viens tout juste de réaliser qu'on écrit bien BLOG en français et non BLOGUE, comme je l'écris souvent. J'ai toujours pensé que BLOG, c'était en anglais et BLOGUE en français. Alors, je ne ferai plus cette erreur. What a shame !

Comble de fin de session, je ne me suis pas entrainée ces deux derniers jours. Je devais me lever ce matin pour aller nager et j'ai ENCORE passé tout droit, c'est-à-dire que mon alarme a bien sonné, mais je ne l'ai jamais entendu ou je l'ai arrêté sans m'en rendre compte. What a shame ! Heureusement, j'ai la chance de me reprendre ce midi. Si au moins ces journées de repos pouvaient améliorer la situation de mon dos, mais je n'ai pas cette impression.

Pire que ça, j'ai fêté la fin de session avec mon BAC jeudi soir après notre dernier examen. Le lendemain matin, alors que je me préparais à aller m'entrainer, j'ai réalisé que j'avais un travail de 4…

Délinquante !

Aujourd'hui, je devais faire un entrainement de vélo suivi d'un long jog et d'un entrainement de natation, mais j'ai finalement préféré étudier pour mes deux examens de demain parce que je ne voyais pas comment j'allais y arriver autrement. J'étais donc au pavillon Vachon à 13h30 en train de faire un examen type de math avec mes amies du bac quand j'ai réalisé que j'aurais été supposée être dans la piscine à cette heure là. C'est à ce moment que j'ai dit : " Je suis donc délinquante aujourd'hui !! ". Pas pire comme paradoxe* !!

Le twitter du jour est définitivement celui de Samantha Mcglone, une québécoise qui a été championne du monde sur distance ironman : " interview w La Presse (montreals French paper) asking what advice I'd give Magali Tisyere 4 Ironman. I think she should stick to 70.3 :) " **

*Définition de paradoxe : opinion, proposition contraire à la logique, au sens commun.
** Magali Tiseyre est une autre q…

Statistiques

Image
Avril 2011, 822 pages vues

Je voulais juste vous dire que mes statistiques du blogue démontrent clairement que nous sommes en fin de session. J'ai peut-être eu quelques faits particulièrement intéressants dans les derniers articles, mais je pense que la corrélation avec la fin de session est trop forte pour la passer sous silence.

Alors, comme je me doute que vous irez ENCORE prendre une pause pour lire ces quelques lignes, j'en profite pour vous souhaiter bon succès dans vos examens. Effectivement, ça me donne aussi une excuse pour prendre une pause.

P.S. Je vous encourage à continuer cette saine habitude ;)

Ça roule au Walmart !

Image
Je disais, pas plus tard que dans mon dernier post, que j'aimais relever des défis. Eh bien, en fin de semaine, j'ai accepté l'offre de Steve de rouler au Walmart avec lui et Pierre, un ancien triathlète qui se consacre maintenant au vélo. Depuis vendredi matin, nous sommes trois vaillants cyclistes qui roulons sur nos home trainer. Heureusement, on se relaie. Malgré tout, j'aurai fait 13h30 de home trainer en trois jours. C'est de loin plus de 10% que le maximum que j'avais fait préalablement (parce que normalement, on ne doit jamais faire plus de 10% de ce qu'on a déjà fait, c'est un principe d'entrainement).

J'oubliais... Pourquoi acceptons-nous de faire souffrir autant nos jambes et nos fesses ?! C'est pour ramasser des fonds pour financer notre saison de triathlon. Steve s'en va aux mondiaux groupe d'âge qui ont lieu près de Las Vegas, alors que personnellement, j'aimerais bien aller aux canadiens qui ont lieu à Kelowna, en C…