Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Football Gaélique

Image
L'entrainement pour la saison de triathlon bat son plein. Le vendredi soir, je suis crevée ! J'avais perdu l'habitude d'organiser ma vie au quart de tour : planifier 10 collations, planifier les soupers de la semaine, prévoir les vêtements pour une journée d'entrainement, prendre ma douche en 3 minutes, etc.

Or, pour me garder les deux pieds sur terre, j'ai joins une équipe de football gaélique. T'sais, pour mettre de côté l'excès d'égocentrisme issu du sport individuel et renouer avec les sports d'équipe. Mais... Football QUOI ? G-A-É-L-I-Q-U-E ! Comme dans "sport national irlandais".

En gros, c'est un mélange entre le football américain, le soccer, le rugby, le basket, le volley, le handball. Bref, c'est un peu n'importe quoi ! Mais, ce n'est pas pour n'importe qui ! C'est assez complet : technique, physique, tactique, épique (haha).

Pour l'instant, on joue en mixte. Par contre, ce serait vraiment chouette…

Ce jour sera en 2015 !

Image
La première fois que j'ai vu un triathlète, c'était à Taupo, en Nouvelle-Zélande en 2006. J'étais dans la ville à l'occasion de mon premier demi-marathon et cette même fin de semaine avait lieu l'Ironman de Taupo. On m'avait brièvement expliqué en quoi consistait la distance et je les trouvais fous raides. Sans me promettre quoi que ce soit, je me souviens avoir eu une petite étincelle.

Quelques mois plus tard, je commençais le triathlon au Québec.

En 2008, je suis allée encourager des collègues d'entrainement à l'Ironman Lake Placid. Les conditions étaient médiocres : pluie, froid, chutes, hypothermie. Les athlètes étaient nombreux à abandonner. Je me souviens qu'Hilary Biscay était sortie première du vélo, mais que le podium s'était joué à la course à pied. Je me souviens de la petite foulée rapide de Biscay. Ses genoux levaient à peine. Je ne comprenais pas comment cette foulée lui permettait de courir un marathon en 3h30.

J'avais passé …