Articles

Affichage des articles du mars, 2010

Une course honnête

Image
Première course sur route de l'année: 5km de Lasalle. Je chausse ma nouvelle paire de racer, la température est juste parfaite pour ne pas avoir trop chaud ni trop froid, il ne pleut pas, l'excitation est palpable, mais il y a du vent et la nervosité me ronge l'estomac. Je suis sur la ligne de départ, aux côtés de Sarah et des "filles de Kyla", Alysée et Magalie, et je saute sur place pour faire passer le temps d'attente et m'activer le plus possible. Dernier conseil que je demande à Joel avant de partir: " Est-ce que les filles de Kyla courent plus vite que moi?". Réponse: ishhh je sais pas trop, plus ou moins (je lis sur ses lèvres). Le départ est donné, je prends mon pace tout de suite, pas de panique. Les filles de Kyla partent sur le même pace, excellent, Alysée est grande, je vais la drafter. Les deux premiers tours, la stratégie fonctionne bien, je profite beaucoup des deux filles en avant de moi, mais à la fin du deuxième tour, je sens q…

Alice in Wonderland

Image
Pour ceux et celles qui ne le savaient pas, je suis une fan incontestée de Tim Burton ET de Johnny Depp. Par conséquent, lorsqu'ils font des films ensemble, je m'installe devant l'écran, les yeux grands ouverts comme un enfant devant un suçon gigantesque et déjà convaincue que je vais passer un moment FANTASTIQUE.

Parce que pour aimer leurs films, il faut aimer le fantastique. On se souvient de Edward Scissorhands, de Charlie and the Chocolate Factory, de Sweeney Todd et j'en passe. Alors, Alice, c'est du même style extravaguant, irréaliste, particulier, FANTASTIQUE, qui est propre au grand producteur américain. Vous aurez compris que l'histoire est basée sur l'histoire de Walt Disney. Seulement, Alice est plus vieille et, comme nous, se remémore, mais surtout, revit un merveilleux rêve. Personnellement, je ne me souvenais plus du récit en tant que tel, mais je me souvenais de certains personnages. Je me souvenais du fameux lapin avec sa montre qui tic-tac …

La dépression post-camp

On nous avait parlé de la dépression post-camp. Pourtant, en revenant du camp, la motivation était à un très haut niveau. Une tempête de neige plus tard, je pense que la dépression post-camp commence à s'installer tranquillement. JE VEUX Y RETOURNER !!

Souvent, je suis certaine que vous avez déjà entendu ça, on conseille aux filles dépressives d'aller magasiner avec une amie. Je ne suis pas du tout une fan du magasinage, mais j'ai décidé de le tester quand même. Alors, ce matin, après avoir fait 1h15 de vélo À L'INTÉRIEUR avec Eugé, on a décidé d'aller au Coureur Nordique renouveller nos paires de chaussures de course. Sur le coup, c'était vraiment chouette et c'est sûr que je vais faire un PB sur le 5km en fin de semaine à Lasalle, mais après coup, il y a tout de même une dépression. La cause est un peu différente: trou dans le compte en banque.

Mes souliers: Brooks T6 comme racer (rouge et noir comme notre race suit) et Boston d'Adidas comme light trai…

FOLLE ? Pas tant...

"Il n'y a que les fous qui ne changent pas d'idée"

Je croyais que je j'étais folle. Il semblerait que non parce que j'ai ENCORE changé d'idée. Ça fait une semaine que je suis tourmentée par cette idée. J'ai demandé l'avis et les conseils de plusieurs personnes. C'est Anne-Sophie qui m'a convaicue: " je pense que même si l'enseignement tu serais la meilleure prof de maths que Qc ait vu, la physio te passionnerait tellement que les 4 ans passeraient comme ça *(claquement de doigts: SNAP)"

Maintenant, c'est vrai qu'il faut que j'arrête de perdre mon temps et je dois tenter d'avoir de meilleures notes en maths si je veux être acceptée en physio l'an prochain.

Le blogue, ce n'est pas une perte de temps héhé.

La bête noire d'un athlète: la blessure

Maudite épaule ! Je la mets aux enchères. Des offres ?? Je vais essayer de vous la vendre: tendinite au long tendon du bicep, crée des crampes dans le bicep à quelques reprises, élance au repos, n'est pas forte, n'arrive pas à faire fonctionner l'omoplate qui s'y rattache normalement et ne guérit pas même après un mois de traitement de physiothérapie (okay! il y avait le camp là-dedans, mais quand même !!). Toujours pas plus d'offres ?!? Gens inactifs, ayez pitié d'une jeune triathlète qui aimerait bien performer cet été. Non ?!?

FINE !

Je ne nagerai pas ces prochains jours. J'irai voir la physio deux fois par semaine, je ferai tous les exercices qu'elle me demande, je mettrai de la glace tous les soirs et après tous les entraînements et je prendrai des anti-inflamatoires.

Ma bête noire, je l'affronte !

Les enchaînements

J'ai appris ma leçon: la première priorité, c'est l'entraînement. Alors, j'ai décidé de maximiser ma semaine de récupération en pratiquant mes enchaînements.

D'abord, je me lève moi-même un chapeau pour avoir réalisé la transition lit-vélo la plus rapide aujourd'hui. Réveil en sursaut, non prévu, à 8h30, les cheveux plus sales que jamais, je m'habille, je lance tout ce que je trouve qui peut avoir un lien avec mon stage dans mon sac, j'ajoute 3 bars Val Nature (pu capaaaaaaaaaaaaaaaable), je prends la peine de me brosser les dents, je pompe les pneus de mon nouveau cyclo, j'enfile mon manteau et je suis partie. Heure au moment de fermer la porte de l'appartement: 8h38. Désolée Eugé, j'ai été plus rapide. Dehors, le ciel est bleu, il ne fait pas trop froid, je monte la côte Myrand les deux doigts dans le nez (merci Gate Pass et Mont Lemmon) et je file à 36km/h en direction de l'école secondaire. J'avoue, j'avais le vent dans le do…

Le dernier épisode de Tucson 2010

Image
Le coach nous avait prévenus que les derniers jours ne seraient pas faciles...

Mercredi, rien de moins qu'une journée de race pace. En avant-midi, un bon set de natation (2x300,200,100 + 300, 2x200, 100) tous en race pace. Il y avait un troisième set, mais mon épaule n'en pouvait plus. J'ai tout de même sorti des bons temps lors des deux premiers sets :) Le gros challenge de la journée, ce sont les bricks avec (plutôt CONTRE) Sherbrooke: 10km vélo suivi de 1,8km course. la première fois, on y va "doucement". La deuxième fois, c'est " que le diable l'emporte". On part à la course à pied sur 20m environ puis on saute sur notre vélo. Ishhh, je suis terrible. Je tombe couchée sur mon vélo, puis je n'ai jamais été en mesure d'attacher mon soulier de toute la ride. Ma pauvre transition fait en sorte que je me retrouve déjà à près de 300m derrière les autres. Francis a eu tellement pitié de moi qu'il décide de me tirer jusqu'à Eugénie et…

Ce que je retiens de Tucson 2010

- " Ta première priorité, c'est l'entrainement. La deuxième: le surentraînement. La troisième: le travail. Puis, vient l'école." (Patrice)
- Les cactus sont sournois en Arizona
- Tous les chemins mènent à Gate Pass
- Le mont Lemmon, c'est bien, mais le cookie shop à Summerhaven, c'est mieux.
- Travailler en pack, ce n'est vraiment pas si facile, mais travailler en pack avec la gang du Rouge et Or, ça rend le travail plus facile
- Eugénie est ma révélation de l'année
- La piscine olympique de l'Université de l'Arizona est top
- Mon vélo est vieux, mais il est toujours aussi fidèle dans les montées
- On peut engraisser durant un camp
- Les siestes sont une necessité en camp d'entraînement
- C'est impossible d'être à jour dans nos travaux scolaires lorsqu'on est en camp
- Moutarde de dijon et miel forment une excellente vinaigrette
- Les Backstreet Boys sont toujours les bienvenue dans un 15 passagers, le matin, avant d'aller nag…

Un peu de repos avant de terminer en force

Image
Samedi après-midi, nous devions aller rouler 2h tranquille, mais finalement, encore une fois, les gars l'ont échappé. Nous avons rouler pendant un bon 20min à 47km/h de moyenne, souvent à 55km/h, le vent dans le dos. C'était vraiment le fun de rouler aussi vite, mais il a fallu m'aider énormément pour que je puisse y arriver. Mention spéciale à Joël.

Dimanche, une ride de 3h était prévue. Au départ, nous devions aller monter une partie du Mont Lemmon, mais la météo annonçait beaucoup de pluie toute la journée dont de la neige au Mont Lemmon. Alors, la journée a été transformée en journée de repos. Pour être certaines de ne pas avoir de surprises, Eugénie et moi avons décidé d'y aller de notre côté pour seulement 1h20. Bon choix. Les autres ont eu des pépins et ont du revenir avec la machine dans la tapis. En après-midi, un petit jog facile de 40min dans les trails montagneuses. Je n'ai toujours pas pris de photos de ces trails magnifiques, mais je me suis jurée de …

Que le diable l'emporte

Image
Depuis mon dernier update, beaucoup de millages ont été effectués en vélo.

Mercredi... LA première longue sortie de vélo: 120km incluant la montée des 14 premiers milles du mont Lemmon soit à plus de 6000 pieds d'altitude. Le volume, ça ne me dérange pas tellement. Les montées, d'habitude, je me débrouille. Par contre, monter le mont Lemmon en faisant 2milles musculaires (60rpm) et 2 milles plus fluide (on tente d'augmenter la cadence) pour un total de 4h30 de vélo, ça fait mal, très mal. Le problème avec ces longues randonnées, c'est la crème solaire. On en met avant de partir, mais 4h30 plus tard, elle n'est plus tellement efficace. Résultat: coups de soleil. Le plus mauvais résulat qui m'a value le prix citron de la journée: avoir mal étendu sa crème solaire donne un coup de soleil pas très esthétique.



Pour récupérer un peu, en fin d'après-midi, on est allé courir un petit 35min au bord d'une rivière ASSÉCHÉE. Les jambes étaient pas mal lourdes !

Jeu…

Le soleil :)

Image
YAHOUUUUUUUU ! Le soleil de l'Arizona est arrivé ! Hier matin, premier vrai entraînement de natation et pas n'importe où: dans la piscine olympique des équipes universitaires de l'Université de l'Arizona. Oui, oui, dans la même piscine où 13 nageurs des derniers jeux olympiques s'entrainent. Le plus génial reste que c'est une piscine EXTÉRIEURE. On a plongé dans la piscine vers 9h et à la fin de la "baignade", on avait déjà tous la démarquation de notre maillot héhé. Baignade, pas tellement. Un set d'entraînement monstre: 4x(400m-300m-200m-100m)avec du race pace. Malheureusement, mon épaule m'a empêchée de faire le dernier 1000m.

Tout de suite après l'entrainement de natation, on enchaînait avec un 2h15 de vélo. Les entrainements que j'apréhende toujours sont ceux de vélo, mais cette deuxième sortie s'est déjà mieux déroulée que la première. En effet, le pace moyen me semblait légèrement plus bas que la veille et le set d'inten…